Ils font Voisin-Age

  • Dimitri, 17 ans, lycéen

    Alain, c’est devenu comme un membre de ma famille pour moi. Il sait qu’il peut compter sur moi, et je sais que je peux compter sur lui. En fait, il n’aime pas spécialement parler, ça lui fait plaisir d’avoir de la compagnie, et moi je passe du temps près de lui, tranquille, je lui fais découvrir la musique que j’aime. De temps en temps, on mange ensemble et il me raconte sa jeunesse.

     

  • Elisabeth, 44 ans, femme au foyer

    J’aime beaucoup mon mari, mes enfants et ma famille, et j’ai une vie plutôt heureuse… mais franchement, mes après-midi avec Assina, c’est une bouffée d’oxygène dans ma vie, je ne saurais pas dire pourquoi.Je crois qu’on s’aime bien et qu’on se le dit de plein de manières, c’est tout. Et en fait, c’est beaucoup pour moi.
  • Damien et Marc, 38 et 42 ans

    Pour nous, Voisin-Age, c’est d’abord une manière simple et belle de faire des choses ensemble. On travaille beaucoup, chacun de notre côté, et on n’a vraiment pas une minute à nous, alors on s’est dit : qu’est-ce qui nous prendrait peu de temps, nous ferait plaisir et nous permettrait de nous retrouver un peu ? Et là, c’est devenu tout naturel : on emmène Gisèle et Louis à l’opéra une fois par mois, et chaque dimanche matin, on écrit ensemble une lettre à Denis… qui a une si belle plume que c’est un plaisir d’être en correspondance avec lui.

  • Famille Leneveux, 12, 33, 38 et 7 ans

    Nos parents sont en province… et depuis le début on se dit que ça manque à notre enfant. Renée a changé notre vie : elle cherche la petite 2 jours par semaine à l’école, le mercredi après-midi c’est crêpes à volonté,

    C’est une vraie mamie, à l’ancienne, et les petits services qu’on lui rend, ce n’est rien à côté de la joie et du soin qu’elle apporte à notre enfant.

  • François, 63 ans, retraité

    J’ai toujours assumé des responsabilités importantes, dans ma vie familiale comme dans ma vie professionnelle, et quand la retraite est venue je me suis dit : pas question que ça change !

    Chez Voisin-Age, ils ont vite compris ça, et ils m’ont proposé d’animer mon quartier. Aujourd’hui, avec ma femme, mes 3 enfants, mes 7 petits enfants, mes 18 voisins et mes 7 petits vieux, je n’ai jamais été plus actif, et entouré, de toute ma vie.

  • Anissa, 56 ans, secrétaire de direction

    J’ai eu un petit passage à vide après le départ des enfants, je déprimais à l’idée de passer seule trois week-end sur quatre. Une collègue m’a parlé de Voisin-Age, au début je me suis dit : pourquoi pas, ça fait du bien de se sentir utile.Mais c’est moi que ça a surtout aidée ! Aujourd’hui, on est 6 amies, on est devenues inséparables : on a fait la connaissance de trois personnes âgées du voisinage, on fait des sorties, des pique-niques au parc … que du bonheur !

  • Amélie, 21 ans et Julie, 22 ans, étudiantes

    A l’école, ils veulent qu’on donne quelques heures de notre temps par semaine pour une activité sociale ou humanitaire. Alors, avec Julie, ma meilleure amie, on a choisi Voisin-Age parce que c’est super sympa, très souple sur les horaires, et qu’ils nous ont trouvé quelqu’un juste à côté de l’école ! Tous les jeudis, entre deux cours, on passe un moment chez Maurice toutes les deux : on papote, on rigole, si on a trop de boulot on révise chez lui, il est ok, il nous fait même le café à chaque fois ! C’est mieux que la bibliothèque, et en plus à force, on s’attache !

Aller à la barre d’outils